Tèmoignages

Lorsque j’ai débuté le full contact, je m’étais évidemment fait des idées sur les clubs d’arts martiaux et je m’attendais à rencontrer une bande de brutes épaisses qui riraient abondement en me voyant peiner, et je suis retrouvé dans une salle où la première qualité est le respect d’autrui. Je me souviens avoir été impressionné en voyant les pratiquants mais aussi très rapidement mis en confiance, d’une part grâce à l’entraîneur dont la motivation et l’ouverture d’esprit font honneur au comité, mais aussi, de part les élèves qui s’entre corrigent les uns les autres afin de pouvoir progresser.

Je compris très vite que l’important n’était pas de dépasser telle ou telle personne mais vraiment de réussir à me surpasser moi même et cela je l’ai fortement ressenti dans la mentalité « des plus anciens ». Par exemple, lorsque du haut de mes deux leçons j’entrais sur le ring avec quelqu’un ayant derrière lui plusieurs années d’expériences, j’ai clairement pu observer que celui-ci allégeait ses coups et restait plus en défense, travaillant ainsi son esquive, sa vivacité, etc.

Personnellement je fis mes premiers pas dans ce monde accompagné d’un ami, ce qui m’a forcément aidé, mais à aucun moment je n’ai jamais senti autre chose que des encouragements de la part de tous ceux faisant partie du comité et c’est pour toutes ces raisons que je considère la fréquentation du club de gym et art martiaux comme une activité enrichissante, ludique bien sûr, mais surtout social et très humaine.

 

Fabio Bartolomei